Feed mills operation and feedstuff safety in Oyo zone, Nigeria

Authors

  • O. O. Okunlola School of Vocational and Technical Education, The College of Education, Lanlate

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v47i5.1329

Keywords:

Feed mill, livestock industry, Oyo zone, feedstuffs, feed safety

Abstract

Feed mills play a vital role in the success of the livestock industry. Feed mills operation in Oyo zone of Oyo state, Nigeria is as old as the livestock industry in the zone. However, very little information on the activities of the feed mills in the zone is available. This study was therefore carried out to elicit information on the activities of the feed mills in Oyo zone, Nigeria. A multistage sampling method was adopted for this study. In the first stage, Oyo zone was divided into four, while in the second stage 10 questionnaires were administered to feed millers in each of the four Local Government Areas (LGAs), making a total of 40 in all. All administered questionnaires were recovered, processed and subjected to descriptive statistics using frequency counts and percentages. From the result obtained, majority of the respondents had tertiary education (70.00%) and 65.00% of them were casual workers. The study also shows that majority of the feed mills in the study area were for commercial purposes (70.00%) and semi-automated (65.00%). Also, 67.50 claimed they had separate structures where they stored the feed ingredients and feeds and 72.50% of the feed millers claimed awareness of mycotoxins in feed ingredients and feeds. The study reveals that majority of the respondents financed their feed mill businesses through their personal savings (40.00%). It can be recommended that low interest credit facilities be provided to the feed millers by the concerned authorities to further boost their businesses.

 

 

Les usines d'aliments des animaux jouent un rôle essentiel dans le succès de l'industrie de l'élevage. L'operation des usines d'aliments des animaux dans la zone d'Oyo de l'État d'Oyo, au Nigéria, est aussi ancienne que l'industrie de l'élevage dans la zone. Cependant, très peu d'informations sur les activités des meuneries de la zone sont disponibles. Cette étude a donc été réalisée pour obtenir des informations sur les activités des usines d'aliments des animaux dans la zone d'Oyo, au Nigeria. Une méthode d'échantillonnage à plusieurs degrés a été adoptée pour cette étude. Dans la première étape, la zone d'Oyo a été divisée en quatre, tandis que dans la deuxième étape, 10 questionnaires ont été administrés aux minotiers dans chacune des quatre zones de gouvernement local (LGA), pour faire un total de 40. Tous les questionnaires administrés ont été récupérés, traités et soumis à des statistiques descriptive utilisant des comptages de fréquence et des pourcentages. D'après le résultat obtenu, la majorité des répondants avaient une formation supérieure (70.00%) et 65.00% d'entre eux étaient des travailleurs occasionnels. L'étude montre également que la majorité des meuneries de la zone d'étude étaient à des fins commerciales (70.00%) et semi-automatisées (65.00%). En outre, 67.50 ont déclaré qu'ils avaient des structures séparées où ils stockaient les ingrédients et les aliments des animaux et 72.50% des fabricants d'aliments des animaux ont déclaré qu'ils étaient conscients des mycotoxines présentes dans les ingrédients et les aliments des animaux. L'étude révèle que la majorité des répondants ont financé leurs activités de meunerie grâce à leurs économies personnelles (40,00%). Il peut être recommandé que les autorités concernées fournissent des facilités de crédit à tauxfaible aux meuneries afin de stimuler davantageleurs activités.

Author Biography

O. O. Okunlola, School of Vocational and Technical Education, The College of Education, Lanlate

Department of Agricultural Education

Downloads

Published

2020-12-31

Issue

Section

Articles

Most read articles by the same author(s)