Cytoprotective effects of garlic on spermatozoa quality and fertilizing ability of extended porcine semen

Authors

  • O. A. Sokunbi University of Ibadan, Ibadan, Nigeria
  • O. Alaba University of Ibadan, Ibadan, Nigeria
  • B. Ogunwumiju University of Ibadan, Ibadan, Nigeria
  • S. Eboh University of Ibadan, Ibadan, Nigeria
  • T. Iruo University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v47i5.1344

Keywords:

Ethanolic Allium sativum Extracts (EASE), semen quality, spermatozoa fertilizing potential, porcine semen

Abstract

Fertilizing potential of spermatozoa is pivotal for successful artificial insemination. Preservation of boar semen is associated with the production of reactive oxygen species which leads to decline of spermatozoa quality and decrease in fertilizing ability. The study aimed at investigating the effects of Ethanolic Allium sativum Extracts (EASE) as a cytoprotective agent on the quality and fertilizing potential of spermatozoa in extended boar semen. Semen was collected and aliquot portions were divided into 60 sample bottles comprising of five treatments with replicates. T1 served as the control (Beltsville Thawing Solution (BTS) + semen) in ratio 1:3 semen-extender, while other treatments T2 to T5 contained semen-extender at the same ratio, but supplemented with EASE at varying concentrations of 50, 75, 100 and 125 μg/L respectively stored at 17 °C and were evaluated at 0, 24, 48 and 72 hours for pH, normal spermatozoa (NS) (%), liveability (%), acrosome integrity (AI) (%) in a completely randomized design. Data obtained were subjected to descriptive statistics and analysed using one way ANOVA and means were separated using Duncan Multiple Range Test. Treated semen samples (75, 100 and 125 μg/L) gave superior (P<0.05) liveability than control, up to 72 hours. Similar (P>0.05) mean values were observed for NS from all treatments except 50 μg/L at 24 hours. At 72 hours, treated samples (75, 100 and 125 μg/L) gave superior (P<0.05) NS. Significant differences (P<0.05) in mean values for pH were observed among treatments through the extension period. However, all values were within accepted range for quality semen. Acrosome integrity were similar (P>0.05) among treatments from 0 to 72 hours, but reduced (P<0.05). Results suggest that the supplementation of BTS with EASE 125 μg/L, gave better cytoprotection to the spermatozoa compared to the control.

 

 

L'ablitédes spermatozoïdes de fertiliserest essentiel pour une insémination artificielle réussie. La conservation de la semence de l'our est associée à la production d'espèces réactives de l'oxygène, ce qui entraîne un déclin de la qualité des spermatozoïdes et une diminution de la capacité de fertilisation. L'étude visait à étudier les effets des extraits éthanoliques d'Allium sativum (EEAS) en tant qu'agent cytoprotecteur sur la qualité et le potentiel fertilisant des spermatozoïdes dans le sperme de sanglier étendu. Le sperme a été collecté et les portions aliquotes ont été divisées en 60 bouteilles d'échantillons comprenant cinq traitements avec des répliques. T1 a servi de contrôle (BeltsvilleThawing Solution (BTS) + sperme) dans un rapport 1: 3 sperme-extenseur, tandis que d'autres traitements T2 à T5 contenaient sperme-extenseur au même rapport, mais complété avec EEAS à des concentrations variables de 50, 75 , 100 et 125 μg / L respectivement conservés à 17 ° C et ont été évalués à 0, 24, 48 et 72 heures pour le pH, les spermatozoïdes normaux (SN) (%), l'habitabilité (%), l'intégrité de l'acrosome (IA) (%) dans une conception complètement aléatoire. Les données obtenues ont été soumises à des statistiques descriptives et analyses en utilisant une méthode ANOVA et les moyennes ont été séparées en utilisant le test Duncan Multiple Range. Les échantillons de sperme traités (75, 100 et 125 μg / L) ont donné une habitabilité supérieure (P <0.05) à celle des témoins, jusqu'à 72 heures. Des valeurs moyennes similaires (P> 0.05) ont été observées pour le SN pour tous les traitements, sauf 50 μg / L à 24 heures. A 72 heures, les échantillons traités (75, 100 et 125 ug / L) ont donné une SN supérieure (P <0.05). Des différences significatives (P <0.05) dans les valeurs moyennes du pH ont été observées entre les traitements pendant la période d'extension. Cependant, toutes les valeurs se situaient dans la plage acceptée pour le sperme de qualité. L'intégrité des acrosomes était similaire (P> 0.05) parmi les traitements de 0 à 72 heures, mais réduite (P <0.05). Les résultats suggèrent que la supplémentation en BTS avec EEAS 125 μg / L, a donné une meilleure cytoprotection des spermatozoïdes par rapport au témoin.

Author Biographies

O. A. Sokunbi, University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

Department of Animal Science

O. Alaba, University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

Department of Animal Science

B. Ogunwumiju, University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

Department of Animal Science

S. Eboh, University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

Department of Animal Science

T. Iruo, University of Ibadan, Ibadan, Nigeria

Department of Animal Science

Downloads

Published

2020-12-31

Issue

Section

Articles