COVID-19 pandemic and mitigation strategies: Implications on pig and poultry enterprise in Nigeria

Authors

  • F. G. Adebiyi University of Ibadan, Ibadan, Oyo State, Nigeria
  • O. A. Adebiyi University of Ibadan, Ibadan, Oyo State, Nigeria
  • K. A. Thomas University of Ibadan, Oyo State, Nigeria.
  • B. C. Majekodunmi Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State, Nigeria.

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v48i4.2985

Keywords:

COVID-19, coping strategies, poultry, pigs, farmers, stratégies d'adaptation, volaille, porcs, agriculteurs

Abstract

COVID-19 is a novel disease, which has affected several people across the globe and with a heavy toll on the economy. The impact is yet to be fully quantified in the agricultural sector. In this study, the perceptions of pig and poultry farmers on the effects of the pandemic and coping mechanism during the lockdown period were investigated. A total of 108 farmers participated in this study. Structured questionnaires were administered to pig and poultry farmers (South-West Nigeria) electronically between June and July 2020. Information about knowledge of COVID-19, the effects on livestock enterprise and coping mechanism were obtained. Data were analysed using descriptive analysis. Most of the respondents (98.1%) had adequate knowledge of the mode of transmission as well as prevention of COVID-19. Majority of the respondents (87.4%) reported a reduction in their income during the lockdown period probably due to drop in sales (84% respondents) and livestock production (69.5% respondents), moderate to high increase in prices of livestock feeds (66.4% respondents) and inability to take farm products to market due to movement restriction policy. Most of the farmers (96.2%) reported that the government did not render adequate assistance to farmers during the lockdown. However, a few of the farmers (12%) did not suffer loss of revenue. Some of the farmers (22.4 - 62.5% respondents) had mild to moderate negative impact of COVID-19 on their farm due to the coping strategies practised during this period. In conclusion, there is need for appropriate intervention of the government and professional bodies during any pandemic to ensure the sustainability of pig and poultry industries.

 

 

Le COVID-19 est une nouvelle maladie, qui a affecté plusieurs personnes à travers le monde et a un lourd tribut pour l'économie. L'impact n'est pas encore pleinement quantifié dans le secteur agricole. Dans cette étude, les perceptions des éleveurs de porcs et de volailles sur les effets de la pandémie et le mécanisme d'adaptation pendant la période de verrouillage ont été étudiées. Au total, 108 agriculteurs ont participé à cette étude. Des questionnaires structurés ont été administrés par voie électronique aux éleveurs de porcs et de volailles (sud-ouest du Nigéria) entre juin et juillet 2020. Des entretiens téléphoniques et en face à face ont également été menés au cours de la même période. Des informations sur la connaissance du COVID-19, les effets sur l'entreprise d'élevage et le mécanisme d'adaptation ont été obtenues. Les données ont été analysées à l'aide d'une analyse descriptive. La plupart des répondants (98,1%) avaient une connaissance adéquate du mode de transmission ainsi que de la prévention du COVID-19. La majorité des répondants (87,4%) ont signalé une réduction de leurs revenus pendant la période de verrouillage probablement due à une baisse des ventes (84% des répondants) et de la production animale (69.5% des répondants), une augmentation modérée à forte des prix des aliments pour bétail (66.4% répondants) et l'incapacité de mettre les produits agricoles sur le marché en raison de la politique de restriction des mouvements. La plupart des agriculteurs (96.2%) ont déclaré que le gouvernement n'avait pas fourni une assistance adéquate aux agriculteurs pendant le verrouillage. Cependant, les résultats des entretiens téléphoniques de suivi et des entretiens en face à face ont indiqué que quelques-uns des agriculteurs (12%) qui utilisaient leurs véhicules pour le marché mobile et utilisaient des plateformes de médias sociaux pour commercialiser leurs produits agricoles ont déclaré une perte de revenus minime. De nombreux agriculteurs ont eu un impact négatif léger à modéré (22.4 à 62.5% des répondants) du COVID-19 sur leur ferme en raison des stratégies d'adaptation mises en œuvre pendant cette période. En conclusion, une intervention appropriée du gouvernement et des organismes professionnels est nécessaire pendant toute pandémie pour assurer la durabilité des industries du porc et de la volaille.

Author Biographies

F. G. Adebiyi, University of Ibadan, Ibadan, Oyo State, Nigeria

Department of Animal Science

O. A. Adebiyi, University of Ibadan, Ibadan, Oyo State, Nigeria

Department of Animal Science

K. A. Thomas, University of Ibadan, Oyo State, Nigeria.

Department of Agricultural Extension and Rural Development

B. C. Majekodunmi, Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State, Nigeria.

Department of Animal Physiology

Downloads

Published

2021-03-14

Most read articles by the same author(s)