Effects of Maxigrain® enzyme supplemented beniseed hull on performance and haematological parameters of domestic laying hens

Authors

  • R. Olajide University of Africa, Toru-Orua, Bayelsa State, Nigeria

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v49i2.3478

Keywords:

Laying hens, beniseed hull, performance, enzyme supplementation, haematology

Abstract

A total of 180 twenty weeks old black Nera laying hens was used to evaluate the effects of replacement of maize, an expensive conventional energy ingredient with Maxigrain® enzyme supplemented beniseed hull (BSH) on performance and haematological parameters of laying hens. The study was carried out at the Poultry Unit of the Teaching and Research Farm, Joseph Ayo Babalola University, Ikeji-Arakeji, Osun State, Nigeria. There were five (5) treatments of 36 birds per treatment. Each treatment was replicated three times comprising 12 birds per replicate in a completely randomized design (CRD) experiment. Five (5) experimental diets were compounded with percentage replacement of maize at 0 (control), 25, 50, 75 and 100% BSH; designated as D1, D2, D3, D4 and D5, respectively. The was weight for weight. Diets 2, 3, 4 and 5 (D2 – D5) were supplemented with Maxigrain® enzyme at 0.1% of the test ingredient in the experimental diets. The ME (13.20 MJ/kg), CP (11.82%), CF (22.15%), and EE (24.40%) of the BSH compares with ME (14.37MJ/kg), CP (10%), CF (2.00%) and EE (4.00%)of maize to serve as its substitute. The egg/day (HDP), egg weight, egg mass and FCR were significantly (P < 0.05) affected by the dietary treatments. The HDP (%) were 75.14(D1), 73.57 (D2), 62.86 (D3), 48.57 (D4) and 31.14 (D5). The egg mass (g) were 42.50 (D1), 43.65 (D2), 40.88 (D3), 35.24 (D4),and 23.22 (D5). The egg weight (g) were 56.67 for the birds fed D1 significantly (P< 0.05) increased to 58.98 (D2), 64.89 (D3), 71.91 (D4) and 74.89 (D5). The FCR in the same order were 2.49 (D1), 2.44 (D2), 2.64 (D3), 3.08 (D4) and 4.73 (D5). Other performance parameters including the average initial live weight, average final live weight, average body weight gain and average daily feed intake were not significantly (P > 0.05) affected across the dietary treatments. All investigated haematological variables (ESR, PCV, RBC, Hbc, Lympocytes, Neutrophils, Monocytes, Basophils, Eosinophils, MCV, MCH and MCHC) were similar (P>0.05) across the dietary treatments. It was concluded that maize could economically be replaced with 50% Maxigrain® enzyme supplemented BSH in layers diets; and therefore recommended in the diets.

 

 

 

Un total de 180 poules pondeuses noires Nera âgées de vingt semaines a été utilisé pour évaluer les effets du remplacement du maïs, un ingrédient énergétique conventionnel coûteux par l'enzyme Maxigrain® supplémenté en enveloppe de graines de graines (BSH) sur les performances et les paramètres hématologiques des poules pondeuses. L'étude a été réalisée à l'unité de volaille de la ferme d'enseignement et de recherche, Université Joseph Ayo Babalola, Ikeji-Arakeji, État d'Osun, Nigéria. Il y avait cinq (5) traitements de 36 oiseaux par traitement. Chaque traitement a été répété trois fois comprenant 12 oiseaux par répétition dans une expérience de conception entièrement randomisée (CER). Cinq (5) régimes expérimentaux ont été composés avec un pourcentage de remplacement du maïs à 0 (témoin), 25, 50, 75 et 100 % BSH ; désignés respectivement par D1, D2, D3, D4 et D5. La substitution était poids pour poids. Les régimes 2, 3, 4 et 5 (J2 – J5) ont été supplémentés avec l'enzyme Maxigrain® à 0,1 % de l'ingrédient à tester dans les régimes expérimentaux. Le ME (13,20 MJ/kg), le CP (11,82 %), le CF (22,15 %) et l'EE (24,40 %) du BSH se comparent au ME (14,37 MJ/kg), au CP (10 %), au CF (2,00 %) et EE (4,00 %) de maïs pour lui servir de substitut. L'œuf/jour (HDP), le poids de l'œuf, la masse de l'œuf et le FCR ont été significativement (P< 0,05) affectés par les traitements diététiques. Les HDP (%) étaient de 75,14 (D1), 73,57 (D2), 62,86 (D3), 48,57 (D4) et 31,14 (D5). La masse d'œufs (g) était de 42,50 (D1), 43,65 (D2), 40,88 (D3), 35,24 (D4) et 23,22 (D5). Le poids des œufs (g) était de 56,67 pour les oiseaux nourris D1 significativement (P < 0,05) augmenté à 58,98 (D2), 64,89 (D3), 71,91 (D4) et 74,89 (D5). Les FCR dans le même ordre étaient de 2,49 (D1), 2,44 (D2), 2,64 (D3), 3,08 (D4) et 4,73 (D5). D'autres paramètres de performance, notamment le poids vif initial moyen, le poids vif final moyen, le gain de poids corporel moyen et l'apport alimentaire quotidien moyen, n'ont pas été significativement (P > 0,05) affectés par les traitements diététiques. Toutes les variables hématologiques étudiées (ESR, PCV, RBC, Hbc, lymphocytes, neutrophiles, monocytes, basophiles, éosinophiles, MCV, MCH et MCHC) étaient similaires (P> 0,05) pour tous les traitements diététiques. Il a été conclu que le maïs pouvait être remplacé de manière économique par 50 % de BSH additionné d'enzymes Maxigrain® dans les régimes alimentaires des poules pondeuses ; et donc recommandé dans les régimes alimentaires.

Author Biography

R. Olajide, University of Africa, Toru-Orua, Bayelsa State, Nigeria

Department of Animal Production and Health

Downloads

Published

2022-03-08

Issue

Section

Articles

Most read articles by the same author(s)