Influence of age at harvest on the organic nutrients degradability of shrub and tree forage plants by West African dwarf sheep

Authors

  • V. O. A. Ojo Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State
  • A. A. Lamidi University of Port Harcourt
  • A. B. J. Aina Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v49i2.3492

Keywords:

Fistulation, Gmelina arborea, nutrients degradation, Tephrosia bracteolata, ruminants

Abstract

The harvesting stage of forage plants has been identified as one of the major factors influencing feed intake and digestibility. However, most of the studies in the literature surrounding harvest stage effects are conceptualized for herbaceous grasses and legumes, while shrubs and tree plants like Tephrosia bracteolata and Gmelina arborea are left out, leaving out a research area that is yet to be explored. This study therefore evaluated the chemical composition and nutrient degradability (dry matter, crude protein and neutral detergent fibre) of T. bracteolata and G. arborea harvested at different ages. The chemical composition of the plants were determined at each harvest stage, following which three West African dwarf rams carrying permanent cannula were used for the degradability trials. The plants were harvested at 8, 12, 16 and 20 weeks after planting (WAP) and incubated in the rumen of fistulated rams for 48 hours, after which the dry matter, crude protein and neutral detergent fibre degradability were determined. Collected data was analysed using two way analysis of variance. Results showed that as the plant aged, the crude protein contents decreased (P<0.05) while the fibre fractions increased. The DM degradability values of 29.68 to 55.37 % were recorded for T. bracteolata with the least and highest values recorded at 20 and 8 WAP respectively. The same observation was recorded for G. arborea. Highest potential crude protein degradation (CPD) was recorded at 12 WAP for T. bracteolata (75.79 %) and G. arborea (59.68 %). The highest (P<0.05) potential neutral detergent fibre degradation was recorded at 16 WAP for T. bracteolata (76.77 %) and at 8 WAP for G. arborea (48.63 %). This study concluded that T. bracteolata should be harvested at 12 – 16 WAP as protein supplement while G. arborea plants may be supplied to ruminants as supplementary diets during dry season to augment poor quality feed available during the period.

 

 

Le stade de récolte des plantes fourragères a été identifié comme l'un des principaux facteurs influençant la consommation alimentaire et la digestibilité. Cependant, la plupart des études dans la littérature concernant les effets du stade de récolte sont conceptualisées pour les graminées herbacées et les légumineuses, tandis que les arbustes et les plantes arborescentes comme Tephrosia bracteolate et Gmelinaarborea ont été laissés de côté, laissant de côté un domaine de recherche qui reste à explorer. Cette étude a donc évalué la composition chimique et la dégradabilité des nutriments (matière sèche, protéines brutes et fibres détergentes neutres) de T. bracteolata et G. arborea récoltées à différents âges. Les compositions chimiques des plantes ont été déterminées à chaque étape de récolte, puis trois béliers nains d'Afrique de l'Ouest portant une canule permanente ont été utilisés pour les essais de dégradabilité. Les plantes ont été récoltées à 8, 12, 16 et 20 semaines après la plantation (SAP) et incubées dans le rumen de béliers fistulés pendant 48 heures, après quoi la dégradabilité de la matière sèche, des protéines brutes et des fibres au détergent neutre a été déterminée. Les données recueillies ont été analysées à l'aide d'une analyse de variance à deux voies. Les résultats ont montré qu'à mesure que la plante vieillissait, la teneur en protéines brutes diminuait (P<0,05) tandis que les fractions de fibres augmentaient. Les valeurs de dégradabilité de DM de 29,68 à 55,37 % ont été enregistrées pour T. bracteolata avec les valeurs les plus faibles et les plus élevées enregistrées à 20 et 8 SAP respectivement. La même observation a été enregistrée pour G. arborea. La dégradation potentielle la plus élevée des protéines crues (DPC) a été enregistrée à 12 SAPpour T. bracteolata (75,79 %) et G. arborea (59,68 %). La dégradation potentielle la plus élevée (P<0,05) des fibres détergentes neutres a été enregistrée à 16 SAP pour T. bracteolata (76,77 %) et à 8 SAP pour G. arborea (48,63 %). Cette étude a conclu que T. bracteolate devrait être récolté entre 12 et 16 SAP comme complément protéique tandis que les plantes de G. arborea peuvent être fournies aux ruminants comme compléments alimentaires pendant la saison sèche pour augmenter les aliments de mauvaise qualité disponibles pendant la période.

Author Biographies

V. O. A. Ojo, Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State

Department of Pasture and Range Management, College of Animal Science and
Livestock Production

A. A. Lamidi, University of Port Harcourt

Department of Animal Science

A. B. J. Aina, Federal University of Agriculture, Abeokuta, Ogun State

Department of Animal Production and Health, College of Animal Science and Livestock
Production

Downloads

Published

2022-03-08

Issue

Section

Articles

Most read articles by the same author(s)

1 2 3 4 > >>