Response of laying hens to dietary ginger (Zingiber officinale) rhizome powder supplementation pre- and post moulting

Authors

  • C. C. Ogbu Michael Okpara University of Agriculture, Umudike
  • S. Ndifereke Michael Okpara University of Agriculture, Umudike
  • N. N. Ogbu Michael Okpara University of Agriculture, Umudike

DOI:

https://doi.org/10.51791/njap.v49i3.3576

Keywords:

feed additive, layer chicken, pre- moult, performance, post moult

Abstract

Induced moulting in hens generate enormous physiological stress which compromises health, post moult performance, and food safety. To minimize moulting stress and mitigate its negative impacts, requires the adoption of management practices that reduce microbial infection, and spread, and enhance performance before, during, and after moulting. The present study therefore, evaluated the effects of ginger (Zingiber officinale) rhizome powder dietary supplementation on pre- and post-moult performance of shaver brown (SB) and indigenous (IC) layer chickens (85 weeks of age, 65 weeks in lay). The study was in three phases namely Phase I: pre-moulting evaluation, phase II: moulting treatment, and phase III: post moult evaluation. For each study, birds received 12 h natural light, and darkness, and were housed in individual laying cages provided with water nipples and feeding trough. Parameters measured were body weight (BW), hen day egg production (HDEP), and egg weight (EW). Results showed improved pre- and post-moult BW, HDEP, and EW in both genotypes in the groups fed dietary ginger powder. Genotypes did not differ significantly within dietary groups in the studied traits. Fasted SB hens fed ginger diet oviposited earlier than counterparts fed basal diet but the latter group attained 50 % HDEP earlier. Moulting BW loss was higher in fasted birds and in birds fed ginger diet pre-moulting than those fed basal diet. Whereas fasted SB hens oviposited during the period of study, the IC could not. Laying attained 100 % in Zn moulted genotypes and 66.8 % in fasted SB within 21 d post moulting. It is concluded that high dietary Zn is equally effective as fasting in moulting aged layer chickens and that ginger rhizome powder dietary supplementation improves pre- and post moult performance of laying hens. A shorter than 14 days moulting treatment or moulting to a target body weight loss is recommended for light breeds like the IC to enhance recovery and early postmoult egg production.

 

 

 

 

La mue induite chez les poules génère un énorme stress physiologique qui compromet la santé, les performances après la mue et la sécurité alimentaire. Pour minimiser le stress de la mue et atténuer ses impacts négatifs, il faut adopter des pratiques de gestion qui réduisent l'infection microbienne et la propagation, et améliorent les performances avant, pendant et après la mue. La présente étude a donc évalué les effets de la supplémentation alimentaire en poudre de rhizome de gingembre (Zingiber officinale) sur les performances avant et après la mue des poules pondeuses brunes (PB) et indigènes (IC) (85 semaines d'âge, 65 semaines de ponte) . L'étude s'est déroulée en trois phases, à savoir la phase I : évaluation avant la mue, la phase II : traitement de la mue et la phase III : évaluation après la mue. Pour chaque étude, les oiseaux ont reçu 12 h de lumière naturelle et d'obscurité, et ont été logés dans des cages de ponte individuelles munies de tétines d'eau et d'abreuvoirs. Les paramètres mesurés étaient le poids corporel (PC), la production d'œufs par jour de poule (PŒJP) et le poids des œufs  (PŒ). Les résultats ont montré une amélioration du poids corporel, du PŒJP et de le PŒ avant et après la mue pour les deux génotypes dans les groupes nourris avec de la poudre de gingembre alimentaire. Les génotypes ne différaient pas significativement au sein des groupes alimentaires dans les traits étudiés. Les poules PB à jeun nourries au gingembre ont pondu plus tôt que leurs homologues nourries au régime de base, mais ce dernier groupe a atteint 50 % de PŒJP plus tôt. La perte de poids corporel pendant la mue était plus élevée chez les oiseaux à jeun et chez les oiseaux nourris au gingembre avant la mue que chez ceux nourris avec un régime de base. Alors que les poules PB à jeun ont pondu pendant la période d'étude, l'IC ne le pouvait pas. La ponte a atteint 100 % chez les génotypes mués Zn et 66,8 % chez les PB à jeun dans les 21 jours suivant la mue. Il est conclu qu'une alimentation riche en Zn est aussi efficace que le jeûne chez les poules pondeuses âgées en mue et que la supplémentation alimentaire en poudre de rhizome de gingembre améliore les performances avant et après la mue des poules pondeuses. Un traitement de mue de moins de 14 jours ou une mue vers une perte de poids cible est recommandé pour les races légères comme l'IC afin d'améliorer la récupération et la production d'œufs après la mue.

Author Biographies

C. C. Ogbu, Michael Okpara University of Agriculture, Umudike

Department of Veterinary Biochemistry and Animal Production, College of Veterinary
Medicine

S. Ndifereke, Michael Okpara University of Agriculture, Umudike

Department of Animal Science, University of Nigeria, Nsukka

N. N. Ogbu, Michael Okpara University of Agriculture, Umudike

College of Animal Science and Animal Production

Published

2022-05-16